Mys.er iA

Retour vers le Web 3.0 – Tchao Facebook

J’me casse de Facebook, et tant mieux ! Et ça me donne l’occasion de présenter des outils que peu de personnes connaissent, et qui nous permettent de réellement nous émanciper de Facebook et d’avoir le contrôle sur nos données et sur notre vie sur Internet.

5 commentaires

  1. Tuxicoman dit :

    Assez d’accord avec ton analyse : Je n’adhère pas à son discours récent qui a fortement basculé coté fachiste et rasciste (je n’aime pas vraiment l’expression « extreme droite » qui est un mot fourre tout). Néanmoins, je trouve que sa critique du système initiale ne manque pas de sens. C’est juste dommage de l’utiliser comme démagogie pour glisser ensuite sur des idées auxquelles je n’adhère pas. Mais je pense qu’on n’adhère jamais à toutes les idées d’un même homme (ou alors citez moi un exemple) et qu’il revient à chacun de faire le tri, de montrer les bonnes idées et de dénigrer les mauvaises.

    Je pense aussi que le Dieudo d’aujourd’hui n’existe pas par hasard. Il faut voir les 10 ans de galère où Dieudo est banni médiatiquement pour assumer une blague sur les juifs. On peut rire de tout sauf des juifs (Coluche l’avait remarqué aussi dans le sketch du CRS).
    Dans quel état d’esprit peut être la jeunesse palestinienne qui est née dans un guetto et voir sa famille mourir sans raison par les missiles Israeliens sans aucune réaction internationale?

  2. Tuxicoman dit :

    oups, désolé, le commentaire concerne ta première vidéo sur Dieudonné

  3. Le Schyzophrène Asynchrone dit :

    Tu dis ça, mais malgré tout tu restes chez Google (Youtube…), alors que c’est presque pire que Facebook : même quand tu n’as pas de compte ils te traquent et c’est beaucoup plus dur d’y échapper…

    Alors ? Tu la fermes quand ta chaîne Youtube ? ^^

    • Mys.er iA dit :

      C’EST pire que Facebook. Malheureusement, pour la vidéo en ligne, à part en passant par des sites d’hébergement comme Rutube mais qui sont eux-mêmes toujours centralisés et donc soumis aux mêmes contraintes que YouTube, on n’a pas encore d’autres solutions. Allez, qui veut inventer la vidéo en peer to peer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *